Il serait une fois… Karen Chekerdjian : à retrouver à l’IMA pendant D’Days

1 juin 2016

Karen 4

Karen Chekerdjian est née à Beyrouth et s’est formée an design à Milan. Un temps montrée par Sfeir-Semmler Gallery à Beyrouth et la Nilufar Gallery à Milan, elle est actuellement représentée par la Carwan Gallery. Un pied à Beyrouth pour les expositions, un autre à Milan, la Carwan Gallery est la première implantation exclusive au design au Moyen Orient. Fondée par les architectes Pascale Wakim et Nicolas Bellavance-Lecompte elle promeut aussi Bec Brittain, Apparatus Studio, Fabrica, Philippe Malouin… Invitée par D’Days et inaugurant la participation de l’Institut du Monde Arabe au Festival du Design parisien, Karen Chekerdjian présente un parcours rétrospectif mais pas que… plutôt une « Respiration ».

D’Days : Quel est votre parcours Karen ?

Karen Chekerdjian : J’ai commencé par faire des études de cinéma à Paris, que j’ai interrompu pour revenir au Liban et commencer à travailler dans la publicité et le graphisme. Le graphisme, la publicité ne me satisfaisant pas complètement, j’ai décidé de faire un Master en design industriel à Milan. A La Domus Académie sous la direction de Massimo Morozzi, un des fondateurs de Archizoom. A la fin de mon master, j’ai continué de collaborer avec Massimo Morozzi, directeur artistique de Edra que je considère comme mon mentor. Cette collaboration a duré quatre ans. Au bout de ces quatre ans, j’ai décidé de retourner vivre au Liban où sont mes racines et monter mon propre studio de création. 

DD : Vous êtes la première designer à montrer votre travail à l’Institut du Monde Arabe dans le cadre de D’Days. Quel est votre propos ?

KC : C’est à la demande d’Alain Lardet et de Philippe Castro qui m’ont convaincu de venir exposer à Paris puis à l’Institut du Monde Arabe que nous avons eu l’idée de ce parcours au sein du musée. Pour l’exposition « Respiration » je n’ai pas crée de nouvelles pièces mais je me suis plutôt penchée sur mon propre parcours tout en regardant les pièces du Musée. C’est une façon de repenser mon travail, au travers des différents thèmes qui m’ont inspiré afin de les faire dialoguer avec la collection du musée.

DD : Connaissez vous D’Days ? Et quels sont les festivals que vous fréquentez au long de l’année ?

KC : Je connais D’Days, mais je n’y ai jamais participé. C’est une première ! Je suis d’habitude plutôt sur les circuits italiens, j’ai d’ailleurs exposé au salon de Milan pendant 15 ans. Au salon de Cologne également. Je m’intéresse toujours au « Mobile » mais, depuis quelques années, je me concentre plus particulièrement sur Design Miami où j’ai exposé ces deux dernières années avec la Galerie Carwan qui me représente.

INFORMATION

Exposition « Respiration », à l’Institut du Monde Arabe, pendant D’Days et jusqu’au 27 août 2016.

Copyright photos :
Karen Chekerdjian Portrait ©Alain Sauma
Karen Chekerdjian Spaceship ©Nadim_Asfar
Karen Chekerdjian Object 03 ©Nadim_Asfar

Institut du monde arabe Karen Chekerdjian

Carwan Gallery